« Prescriptions muséales » au Canada

En octobre 2018, un article du monde mettait en avant une initiative canadienne : envoyer gratuitement des patients atteints de maladies non seulement mentales mais aussi physiques comme le diabète. La raison en est : « quand on regarde une œuvre d’art notre attention est portée sur l’œuvre et on oublie nos souffrances et nos anxiétés, chimiquement nous secrétons plus de cortisol et de sérotonine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *